L’ensablement de la baie du Mont-Saint-Michel est un phénomène naturel propre à toutes les baies.

Il s’explique par la dissymétrie de l’onde de marée. En effet, le flot courant correspondant à la marée montante, est plus rapide que le jusant, courant correspondant à la marée descendante.

Ainsi lorsqu’elle aborde le Mont, la marée est chargée de sédiments qui ont été remis en suspension depuis l’entrée de la Baie.

A l’approche de la pleine mer, alors que la vitesse des courants décroît, les particules grossières commencent à se déposer.

A marée descendante, le dépôt s’achève par le retrait d’une mince pellicule d’eau abandonnant par adhérence sur le fond les particules les plus fines. Progressivement, mm par mm, le fond de la Baie s’ensable…

L’estran à marée basse en Baie du Mont-Saint-Michel – Photo : © Cécile.LEFEUVRE

Les méandres de la Sée sillonnent sur l’estran en baie du Mont Saint Michel
Les méandres de la Sée sillonnent sur l’estran – Photo : © Cécile.LEFEUVRE